Navet Confit termine une année prolifique en présentant EP8 / il fait très (très) froid

01 novembre 2019

Navet Confit poursuit, fidèle à son habitude, une tradition dont les aficionados de sa musique se réjouissent à l’avance, soit celle d’accompagner la sortie d’un album – Engagement, lutte, clan et respect étant sorti en avril dernier –, avec quelques extraits inédits sur un nouvel EP.

Derrière EP8 / il fait très (très) froid , se cache une cosmogonie foisonnante, à l’image du psyché créateur de l’artiste, dans le tracé du long-jeu paru plus tôt cette année. Engagement, lutte, clan et respect (d’ailleurs nommé au GAMIQ dans la catégorie “album pop de l’année”) ouvrait la porte sur des compositions atonales, sur le “pas tout à fait juste” et le “faussement joyeux”. Les premières explorations de sons légèrement déphasés, pierre angulaire affinée de l’album, se retrouvent rassemblées sur ce EP.

EP8 / il fait très (très) froid regorge d’incursions fertiles à même le vif de la créativité. Dans les guitares désaccordées échantillonnées de « tu vas mourir comme tout le monde » ( EP8 ), qui ont servi à construire la pièce « Migraine » (sur Engagement… ) ou notamment dans le minimalisme des textes, tout autant que dans les déclinaisons remixées de la pièce « il fait froid ». L’artiste propose d’abord une première version remixée, sous le signe de la dream pop , et nous conduit ensuite sur des avenues diaphanes et oniriques, le temps d’une rencontre fortuite entre son univers et celui de Jérôme Minière , qui appose sa signature caractéristique à la pièce.

Le mini-album est traversé par un nihilisme résilient (« c’est quand même agréable »), une confortable hantise de la mort (« tu vas mourir comme tout le monde ») et une réflexion sur les libertés qu’on nous enlève une par une sans qu’on ne bronche (« un doigt »). Navet Confit se permet également un clin d’oeil à l’industrie de la musique (« prosecco / RIDEAU »), et fait déraper les intelligences artificielles (« tout ça pour vous deux »).

EP8 / il fait très (très) froid verra le jour le 1er novembre et Navet Confit célébrera la sortie lors d’un spectacle
dans le cadre du Coup de coeur francophone, le jeudi 7 novembre à l’Esco .